Regard d'antiquaire

regard d'antiquaire: le blog qui vous parle du marché de l'art, des antiquités, de la restauration d'objets d' art,tout l'univers des arts décoratifs.

Antiquités et Antiquaires sur le site Proantic.com

10 octobre 2012

Jean Prouvé à Nancy

Capturebcgflop

En 2012, c’est avec fierté que Nancy et le Grand Nancy rendent hommage jusqu'au 28 octobre, à l’une de leurs illustres personnalités et l’un des plus grands designers français du XXe siècle : Jean Prouvé.

Ce constructeur de génie, qui continue d’influencer les architectes et designers du monde entier, a conservé durant toute sa vie un lien fort avec la ville de Nancy.

Il est l’héritier direct de l’Ecole de Nancy, mouvement Art nouveau dont son père Victor Prouvé est l’un des chefs de file, et son parrain, Emile Gallé, le fondateur. Mais il a aussi profondément marqué la cité ducale par sa personnalité, ses idées, et ses multiples talents de ferronnier d’art, créateur de meubles et collaborateur d’architectes.

En 2001, une salve d’expositions à Nancy avait déjà célébré le centenaire de sa naissance. Aujourd’hui, l’enjeu est d’inscrire de manière pérenne son œuvre au cœur de la cité.

En 2012, l’événement Jean Prouvé à Nancy, ce sont :

  • 2 lieux d’exposition permanente consacrés à ses réalisations au musée des beaux-arts et au musée de l’histoire du fer ;
  • 4 expositions temporaires illustrant les différentes facettes de son oeuvre : le ferronnier au musée de l’École de Nancy, l’humaniste au musée Lorrain, le constructeur au musée des beaux-arts et le designer aux galeries Poirel ;
  • un parcours urbain pour découvrir l’importance de son œuvre dans l’agglomération nancéienne au travers de points de vue emblématiques de sa créativité.

 

Jean Prouvé, ferronnier d'art, exposition au Musée de l'école de Nancy

Si les constructions de Jean Prouvé et son travail sur le mobilier sont relativement bien connus, sa première activité de ferronnier d’art, en revanche, l’est un peu moins. Pourtant, après un apprentissage chez des ferronniers de renom, il ouvre dès 1924 un atelier à Nancy où il produit des objets d’art et des décors architecturaux de style Art Déco.

Capturedjkjkio

Le Vase Canthare par Emile Gallé en 1896, avec un support en fer forgé
réalisé par Jean Prouvé vers 1918 -
©  musée de l’École de Nancy - © ADAGP, Paris 2012

L’exposition au musée de l’École de Nancy présentera ses premières réalisations en fer forgé dans les années 1916-1925, avant qu’il ne commence à se tourner vers l’acier inoxydable et la tôle pliée. Le visiteur pourra en découvrir plusieurs rares témoignages : pieds de lampe et de vase, grilles, cache radiateur (provenant de collections privées et publiques), et dessins préparatoires d’éléments d’architecture (provenant du fonds Jean Prouvé).

 

Capturenbhju

Luminaire, 1924 - Nancy, musée des beaux-arts
© service régional de l’Inventaire de Lorraine -
cliché D. Bastien - © ADAGP, Paris 2012

Elle mettra également en lumière la filiation directe avec l’École de Nancy et la tradition de l’artisanat d’art, développée autour de 1900. L’important fonds photographique conservé au musée de l’École de Nancy permettra d’évoquer les relations entre Jean et son père, l’artiste Victor Prouvé, ses années de jeunesse et sa famille.

En parallèle, la présentation dans les collections permanentes d’une récente donation des descendants de Victor Prouvé viendra éclairer cet héritage artistique et familial par le biais de dessins, études préparatoires, estampes et peintures.

Jean Prouvé, construire des jours meilleurs, exposition au Musée Lorrain de Nancy

L’exposition au Musée Lorrain dressera le portrait d’un homme dans son époque (1939-1956). Elle présentera son engagement social en Lorraine, de la Seconde Guerre mondiale à la Reconstruction, tout en immergeant le visiteur dans l’histoire de cette période complexe.

 

Capturebgdklopm

Chaise tout bois, de jean Prouvé, 1942

Documents d’archives et objets de la vie courante retracerons ce qu’était la vie quotidienne durant la guerre à Nancy. Ces œuvres permettront de mieux comprendre le rôle de Jean Prouvé dans ce contexte : son engagement social en tant que patron humaniste, son activité dans la Résistance, sa nomination comme maire de Nancy à la Libération et son action pour l’aide aux sinistrés de Lorraine à la fin de la guerre.

Plusieurs abris pour sinistrés seront reconstitués et mis en scène. Des œuvres emblématiques de Jean Prouvé comme la chaise tout bois, le fourneau pyrobal seront mises en perspective de ces réalisations architecturales.

 

La Maison Tropicale, exposition au Musée des beaux arts de Nancy

L’exposition que proposera le musée des beaux-arts, dans son jardin ainsi qu’au rez-de-chaussée des salles d’exposition temporaire, a ceci d’exceptionnel qu’elle présentera à la fois un produit fini, la Maison Tropicale, et les différentes étapes de sa fabrication à travers des dessins et documents d’archives. Rares, en effet, sont les expositions d’architecture qui permettent de faire se rencontrer les traces de la conception avec l’architecture finalement édifiée.

Capturenjkdlop

Travée prototype de la Maison tropicale, Maxéville 1949
 fonds Jean Prouvé - musée national d’art moderne -
© Centre Pompidou, bibliothèque Kandinsky - © ADAGP, Paris 2012

Le montage de la Maison Tropicale dans le jardin du musée a pour objet de rendre possible cette rencontre et constitue à lui seul un événement exceptionnel.

Construire une maison comme une machine, inventer un standard, organiser une filière, telles ont été les ambitions industrielles de Jean Prouvé. De nombreuses études de maisons préfabriquées sont sorties de ses Ateliers à Maxéville. Plusieurs modèles ont fait date, depuis les habitats d’urgence pendant la guerre, aux modèles des années 1950.
Le modèle « Tropique » a été conçu entre 1947 et 1949. Il apparaît comme l’incarnation de la maison préfabriquée et concrétise la démarche des Ateliers Jean Prouvé à la manière d’un manifeste.

En savoir plus:

consulter le site: http://www.jeanprouvenancy2012.com/

Posté par regardantiquaire à 15:12 - Permalien [#]